L’automne dans la Vallée Maira
Les vallées occitanes du Piémont
Séjour du 2 au 7 septembre 2020

Référence: PIEM05A
Durée : 6 jours / 5 nuits
Type : Randonnée
Séjour en étoile basé à ACCEGLIO
RDV : RIANS
FIN : RIANS

L’Occitanie a conservé sa culture et sa langue côté italien, dans les vallées alpines du Piémont, isolées et longtemps méconnues. En ces bouts du monde, l’occitan est une fierté, une identité qu’il faut préserver.
En 2006, Giorgio Diritti produit un film, tourné dans le village d’Ussolo : « il vento fa il suo giro« , qui fera bientôt le tour des festivals internationaux.

Les vallées occitanes sortent de l’ombre, et deviennent le nouvel Eldorado des randonneurs. Le sentier occitan est créé, qui relie entre eux tous ces villages et hameaux de montagne, les innombrables chapelles décorées de fresques… en ignorant l’unique route du fond de vallée.
Un voyage dans le temps : des villages de montagne restés tels qu’ils étaient un siècle auparavant, qui n’ont pas vu fleurir les stations de ski. Juste quelques routes en cul de sac pour relier les villages à la vallée, et tout un réseau de sentiers qui n’ont jamais cessé d’exister, d’auberges et de chambres chez l’habitant, maisons en pierres et aux toits de lauzes.

Aujourd’hui enclavées, ces vallées ont connu jusqu’à l’époque moderne une extraordinaire vitalité économique et donc artistique.
Hans Clemer, le fameux « peintre d’Elva », si méconnu en Provence bien qu’il ait séjourné à la cour du Roi René, était une vraie star en Piémont, et les italiens font encore le pèlerinage à Elva pour les somptueuses fresques qu’il a signées dans l’église du village.
Les chapelles peintes sont nombreuses encore à témoigner de cet âge d’or.
L’été, tous ces villages oubliés reviennent à la vie, les randonneurs empruntant les chemins des colporteurs et peintres itinérants.
Il règne dans ces vallées lointaines comme une impression de résurrection : celle d’un art de vivre retrouvé, d’une histoire réconciliée avec ses vieux démons, d’une langue réinventée au travers les chants occitans.

 

Fiche pratique

Tarifs

Prix tout compris (au départ de RIANS) :

6 pers 7 8 9 10 11 12
800€ 760€ 745€ 690€ 660€ 635€ 610€

le prix comprend :
– le voyage AR en minibus au départ de RIANS
– Tous les transferts sur place (en minibus)
– la pension complète (repas de midi sous forme de pique-nique)
– l’encadrement du voyage 
– l’assurance annulation
– les taxes de séjour

Tarifs

Prix tout compris (au départ de RIANS) :
Prix base 6 pers : 800€
Prix base 7 pers : 760€
Prix base 8 pers : 745€
Prix base 9 pers : 690€
Prix base 10 pers : 660€
Prix base 11 pers : 635€
Prix base 12 pers : 610€

le prix comprend :
– le voyage AR en minibus au départ de RIANS
– Tous les transferts sur place (en minibus)
– la pension complète (repas de midi sous forme de pique-nique)
– l’encadrement du voyage
– l’assurance annulation
– les taxes de séjour

Descriptif

Niveau : moyen
RANDONNEE * 5 Jours : distances de 10 kms par jour, dénivelée de 300m de moyenne.
Hébergement : Hôtel *** à Acceglio

Accueil : le J1 à RIANS à 9h.
Retour :
le J7 à RIANS vers 18h.

Contact / inscriptions : Voyages OCCITANIES – JOUQUES (tel/fax : 09.53.78.35.99 – email : voyages@occitanies.fr)
150 € à l’inscription, solde 1 mois avant le départ au plus tard.

Départ - Jour 1Trajet aller et DRONERO
Jour 2La haute vallée d'Elva
Jour 3Stroppo - La confrérie du Génépi
Jour 4Macra - le sentier de la foi
Jour 5Preit - le lac noir
Arrivée - Jour 6Trajet retour et Barcelonnette

Programme Détaillé

Départ - Jour 1Voyage aller et Dronero

 

Départ de Rians pour 9h.
Trajet Rians – Acceglio en minibus
Pause de midi après le passage du col de LARCHE.
Arrêt à Dronero, porte de la vallée de la Maira.
Dronero fut l’un des plus importants marchés de cocons de soie du XVII au XIXème siècle. La ville possédait de nombreuses filatures. De cette prospérité passée, il reste un beau patrimoine bâti : maisons bourgeoises et églises baroques. Mais le vrai trésor de Dronero est « le pont de diable » du XVème siècle.

Arrivée à Acceglio en fin d’après-midi.
Soirée et nuit à Acceglio (1)

Jour 2La haute-vallée d'Elva

Transfert en minibus pour le village d’Elva.
Le matin : Randonnée au départ du village, de hameau en chapelle, de chapelle en oratoire, d’oratoire en chalet d’alpage… par des chemins ancestraux toujours fréquentés par les bergers.
Distance : 5 km. Dénivelée : 220 m. 2h de marche.
Elva est connue par l’ancienne tradition de la récolte des cheveux pour la fabrication des perruques. Cette activité avait considérablement enrichi le village et son territoire. Outre la belle architecture du village, le plus beau témoignage de cette richesse révolue se trouve dans l’église paroissiale : les fresques de Hans Clemer, le plus grand peintre de l’ancien Marquisat de Saluces à la fin du XVème siècle.

L’après-midi : Promenade curieuse dans le village.
Visite de l’église de l’Assomption à Elva : fresques de Hans Clemer et de l’écomusée de Pels, consacré aux « Pélassiers » (ramasseurs de cheveux).
Soirée et nuit à Acceglio (2)

Jour 3Stroppo : La confrérie du Génépi

Le matin : Randonnée au départ du village, sur les traces du Génépi devenu la spécialité de Stroppo.
Distance : 6 km. Dénivelée : 250 m. 2h de marche.
Stroppo
(1100m) a étagé tous ses hameaux au pied du mont Nebin (2510m). Ces hameaux recèlent des merveilles d’art religieux : l’église romane de San Peyre, l’hôtel-Dieu médiéval de Caudano, les sanctuaires de Morineso et San Martino qui surplombent la vallée… Aujourd’hui, on connait Stroppo (Palent) pour son savoureux génépi, célèbre dans la vallée.

L’après-midi : Promenade curieuse dans le village.
Visite du musée de l’école, qui raconte l’histoire des écoles de montagne de 1900 à 1970.
Soirée et nuit à Acceglio (3)

Jour 4Macra : le sentier de la foi

Transfert en minibus pour le village de Macra.
Le matin : Randonnée thématique sur les traces de la dévotion populaire.
Distance : 6 km. Dénivelée : 220 m. 2h30 de marche.
La dévotion fait partie intégrante des traditions des vallées alpines. Elle survit dans cet ensemble de petites chapelles qui remontent pour la plupart au Moyen Age, quand la vallée appartenait au riche Marquisat de Saluces.
Jusqu’au XIXème siècle, des peintres itinérants diffusèrent dans ces vallées perdues un art populaire aux accents montagnards, témoin de la dévotion des populations, aux prises avec une nature hostile et imprévisible. Aujourd’hui encore, de grandes fresques colorées couvrent les murs des églises comme des maisons.

L’après-midi : Promenade curieuse dans le village.
Visite de l’église de Macra : fresques de Hans Clemer, et de la chapelle Saint-Sébastien : fresques de Jean Baleison.
Soirée et nuit à Acceglio (4

 

Jour 5Preit : le lac noir

 Transfert en minibus pour le col de Preit.
Le matin : Randonnée de 2h pour rejoindre le lac noir aux reflets d’émeraude, dans un écrin de fleurs.
Distance : 4 km. Dénivelée : 150 m. 2h de marche.
Le vallon de Preit ouvre sur le territoire de Canosio, entre le Mont Oserot (2860m) et l’impressionnante Meja (2830m). Pays enchanteur, avec ses moulins et ses granges, hameaux remarquablement restaurés avec leurs maisons médiévales aux portails de pierre sculptés, cette vallée est sans doute l’une des plus pittoresques des vallées occitanes.

L’après-midi : Descente sur le village de Preit.
Distance : 8 km. Dénivelée : -400 m. 2h de marche.
Visite du village de Preit.
Soirée et nuit à Acceglio (5)

Arrivée - Jour 6Trajet retour et Barcelonnette

Transfert en minibus pour Barcelonnette, pour la pause de midi.
Au cœur de la vallée de l’Ubaye, Barcelonnette fut elle aussi un bout du monde qui envoya ses habitants faire fortune au… Mexique. En témoignent aujourd’hui ces somptueuses villas mexicaines, devenues l’orgueil de la cité.

Arrivée à RIANS vers 17h.