r

LA SARDAIGNE DU NORD-EST : Voyage du 1er au 7 juillet 2020

C’était un vrai défi : aller sur la Costa Smeralda, la côte des milliardaires, inaccessible en été. C’était choisir les plus belles plages et criques de Sardaigne, les îles et les caps plongeant dans des eaux émeraude, le sable blanc qui donne à la mer ce bleu cobalt intense, les reflets argentés du soleil sur la mer alanguie, transparente.
Passer des plages de rêve aux îles de la Madeleine (Caprera, dernier refuge de Garibaldi), aux blocs granitiques de la Gallura, à l’isthme de l’Isuledda, la presqu’île de Santa Teresa, les calanques rouges de la Costa Paradiso, pour rejoindre enfin Castelsardo sur son éperon rocheux, et les falaises de Porto Conte dans la baie d’Alghero.
Le pari était risqué, mais ce circuit est une vraie merveille de beauté sauvage, de côtes préservées, s’il est réalisé hors saison, avant ou après la période estivale. Il longe la mer au départ d’Olbia, et se termine à Alghero : deux capitales pour deux régions très différentes : Olbia tournée vers Livourne et l’Italie, Alghero encore catalane.